CTSD du 07 septembre 2017

jeudi 7 septembre 2017
par  SUD Education 63

CTSD du 07 septembre 2017

Voir en pièce jointe la déclaration liminaire de SUD éducation.

Mesures de la carte scolaire

Mesures de la carte scolaire du 07 09 2017
OuverturesFermetures conditionnelles confirméesFermetures conditionnelles abandonnées
Maternelle Les Cèdres de Châteaugay
+ 1/4 de décharge de direction
Maternelle Murat d’Issoire Maternelle Jean Jaurès à Gerzat
Maternelle Ferdinand Buisson à Clermont-Fd
+ 1/4 de décharge de direction
Ecole primaire Rochefort-Montagne Ecole primaire Saint Sandoux
Maternelle Jules Ferry à Pérignat-lès-Sarliève
+ 1/4 de décharge de direction
Maternelle d’Aydat
Maternelle Jean Zay à Beaumont
Maternelle Michelet à Clermont-Fd
Ecole primaire à Marsat
Ecole élementaire à Pierre et Marie Curie de Cébazat

Votes :
Contre : SUD éducation / FO / FSU
Absention : UNSA

La différence de vote s’explique par une approche différente d’un postulat de base : soit on accepte l’austérité et les manques de moyens dans l’Education Nationale et donc une politique à budget quasi-constant, soit on le refuse car on considère que le ministère ne pourvoit pas suffisamment de postes au niveau national.

Ainsi, à budget quasi constant, il est normal de déshabiller Jacques pour habiller Paul, il est normal d’opposer les écoles entre elles et de penser que les écoles à 20 élèves de moyenne sont favorisées par rapport à celles qui sont à 28.

Avec un budget en augmentation, on peut considérer que les écoles à 20 élèves par classe peuvent enfin faire du bon travail et que celles qui n’y sont pas encore devraient y parvenir.

Nous refusons de nous contenter des miettes que l’on a bien voulu nous laisser. Certes entre la carte scolaire de mars et celle d’aujourd’hui, 6 postes net ont été créés (si l’on prend les ouvertures moins les fermetures), mais quid des écoles qui ont fermé une classe ? Quid des remplacements qui ne seront encore pas assurés cette année ? Quid des effectifs surchargés dans certaines écoles ?

SUD éducation réclame un nombre de postes enfin à la mesure des ambitions qui sont succesivement affichées par le MEN mais qui restent dans les faits lettre morte.

Embauche de contractuels dans le premier degré : attention danger !

Parce que le nombre d’enseignant-e-s nécessaires a largement été sous-évalué pour cette rentrée 2017, l’IA s’apprête à procéder à l’embauche de contractuel-le-s.
Depuis plus de 30 ans, c’est une situation inédite ! Certain-e-s de nos collègues auront un statut précaire là où nous avons un statut de fonctionnaire.
Alors qu’il suffirait de recruter sur les listes complémentaires ! (Mais pour l’IA, cela signifierait une embauche pour une carrière complète).

Pour SUD éducation, c’est une preuve supplémentaire de la libéralisation de l’école, c’est une atteinte grave à notre identité de professionnels de la fonction publique et à la garantie de travailler dans des conditions sereines et sans pression de réembauche.

C’est en ce sens que SUD éducation et FO ont voté pour cet avis en CTSD (l’UNSA et le SNUIPP/FSU se sont abstenus) :

"Le CTSD a pris connaissance que de nombreux postes de Professeurs des Ecoles ne sont pas pourvus dans le département du Puy de Dôme.
 Le CTSD constate aussi que dans de nombreux établissements, les conditions de scolarisation et d’accueil des élèves ne sont pas remplies ou vont très vite se dégrader du fait :
1/ que des remplacements d’agents ne seront pas effectués
 2/ qu’aucun moyen supplémentaire n’est attribué à des écoles dont les effectifs justifieraient pourtant amplement une ouverture de classe.
En conséquence, le CTSD du jeudi 7 septembre demande qu’il soit procédé rapidement au recrutement de personnels soit par le biais des INEAT, soit par le biais du recrutement sur la liste complémentaire."

Emplois aidés CUI / CAE

L’ensemble des syndicats présents (SUD éducation, FO, SNUIPP, UNSA) lors du CTSD a voté favorablement cet avis :

"Comme partout en France, les établissements scolaires du Puy de Dôme vont être touchés de plein fouet par l’annonce de la suppression massive des contrats CAE-CUI, le CTSD exige le réemploi de tous les personnels en contrat aidé et indique que la seule solution pour palier au caractère précaire de ceux-ci n’est pas leur suppression, mais leur transformation en emploi statutaire de la fonction publique."

Les suppressions de CUI/CAE concernent les aides administratives : cela concerne 15% des emplois aidés dans le 1er degré et 22% dans le second. Les emplois face aux élèves en situation de handicap sont maintenus.

Pont de l’Ascension

Tous les syndicats présents ont voté favorablement cet avis :

Le CTSD 63 demande que le pont de l’ascension soit accordé à tous les personnels, dans toutes les écoles et tous les établissements, sans rattrapage. Cette décision devra être prise au niveau académique, afin d’assurer l’égalité de traitement de tous les collègues.


Documents joints

Déclaration de SUD éducation
Déclaration de SUD éducation

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois