Réforme des rythmes scolaires dans le 1er degré

Bidouillage et écran de fumée
jeudi 15 novembre 2012
par  SUD Education 63

Communiqué de la Fédération SUD éducation du 13 novembre 2012 :

SUD éducation refuse que la question des rythmes scolaires occulte tous les autres aspects de la politique éducative du gouvernement, alors que celle-ci ne rompt pas avec la transformation libérale de l’école - La réforme des rythmes est un enjeu pour les élèves, pour les familles (et donc pour l’ensemble de la société), ainsi que pour les personnels, enseignants et agents municipaux - Le projet du ministère pose des problèmes pour l’ensemble de ces aspects.

La question des rythmes scolaires est instrumentalisée par le gouvernement pour masquer les autres dimensions de sa politique scolaire

  • une « refondation » très pauvre, le maintien des principales contre-réformes de la droite, un budget réel qui « augmente » moins que l’inflation, la précarité institutionnalisée comme mode de gestion,
  • la poursuite du démantèlement du service public d’éducation avec la décentralisation de l’orientation et de la carte des formations, et l’influence croissante des entreprises privées dans l’enseignement professionnel.
  • Cette question est cependant importante, parce qu’elle impacte profondément l’ensemble des conditions de scolarité des élèves, des vies des familles, et de travail des personnels. La manière dont le débat public est aujourd’hui mené est consternante, comme s’il n’était pas possible de faire autrement qu’opposer l’intérêt des élèves et des parents à ceux des personnels.

Lire la suite du communiqué


Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois