BAC SES 2022 : une épreuve scandaleuse !

LE SUJET DU BAC SES 2022 AU SERVICE DE L’IDEOLOGIE ULTRA-LIBERALE
vendredi 13 mai 2022
par  SUD Education 63

Ce jeudi 12 mai 2022, les bacheliers composant pour la spécialité « Sciences économiques et sociales » ont découvert dans la partie « Épreuve Composée » (sujet B) trois questions qui n’ont pas manqué de faire réagir la toile en quelques heures.

Voilà les questions en cause :
« Question 1 (4 points)
À l’aide de deux arguments, montrez que le travail est source d’intégration sociale.
Question 2 (3 points)
À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance.
Question 3 (3 points)
À l’aide d’un exemple, vous montrerez que l’action des pouvoirs publics en faveur de la justice sociale peut produire des effets pervers. »

Voilà au moins une vision libérale totalement assumée ! Plus question de s’interroger, il s’agit de démontrer à travers des exemples le bien-fondé de la vision de notre Président de la République Directeur Général des Start’Up et des Premiers de Cordée. Sans doute un cadeau de départ à l’avance pour notre futur regretté ex-ministre, Jean-Michel Blanquer, qui aura tant œuvré pour que la vision de son illustre patron s’applique (mais le boulot n’est pas terminé Jean-Michel, l’école n’est pas encore totalement à genoux).

Quand on pense que Sarkozy trouvait les enseignant-es de SES trop gauchistes, Blanquer a trouvé la solution : écrire des sujets orientés pour mettre au pas les élèves (et les profs qui vont corriger les copies).

Blanquer n’aura eu de cesse durant son quinquennat de clamer que les profs étaient trop politisé-es et faisaient de la propagande auprès de leurs élèves, argument largement repris dans la presse de droite et d’extrême-droite. Ce sujet a le mérite de démontrer que l’instrumentalisation de l’école à des fins politiques (douteuses) se situe du côté du ministère, et non de celui des enseignant-es.

A l’heure où une large partie de la jeunesse se mobilise en faveur du climat et réclame une plus grande justice sociale, le ministère fait le choix du matraquage idéologique en plein Baccalauréat, c’est-à-dire un examen national, alors-même que les enseignant-es s’évertuent à former de véritables esprits critiques et expliquent entre autres qu’un exemple ne prouve rien.

Au contraire, c’est bien le gouvernement à travers les pouvoirs publics qui œuvre contre la justice sociale et induit des effets pervers : criminalisation des chômeuses et chômeurs (qui si on lit bien la question 1 ne savent pas s’intégrer, incapables qu’ils sont de traverser la rue ou de s’acheter un costume), paupérisation des classes les plus défavorisées aggravée par la casse des services publics, inégalité environnementale et mépris des enjeux écologiques au regard de l’urgence climatique… etc…

Ce sujet est donc une provocation scandaleuse
(la dernière de Blanquer ?) que SUD éducation 63/03 dénonce fermement.

Voir le tract ici (à imprimer) :

Communiqué BAC SES 2022 par SUD 63 03

Voir le sujet de Bac SES dans son intégralité ici :

BAC SES 2022 Sujet

Navigation

Articles de la rubrique

  • BAC SES 2022 : une épreuve scandaleuse !

Agenda

<<

2022

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois