CAPD du 07 septembre 2018

affectations, évaluations nationales, nouvelles procédures PAI
dimanche 9 septembre 2018
par  SUD Education 63

Déclaration sur les évaluations et les nouveaux programmes en fichier joint.

Affectations

En l’absence d’affectations fin août, des affectations provisoires avaient été prononcées par l’administration en tenant compte des fiches de voeux renseignées pour la phase précédente par les collègues concernées.
Les collègues ont été interrogés pour savoir s’ils souhaitaient rester sur cette affectation provisoire.
Les affectations définitives tiennent compte de ces réponses dans l’ordre du barème sauf pour les "victimes" de fermeture tardive qui ont été servies en priorité selon les règles en vigueur.

Evaluations nationales

En plus de ceux listés dans la déclaration en fichier joint, la représentante de SUD éducation a fait part des problèmes posés par le contenu de ces évaluations : exercices non adaptés et trop difficiles, peu conformes à l’école bienveillante revendiquée perpétuellement par le ministère.
A titre d’exemple, le 1er exercice pour les élèves de CP évaluent à associer un son, à discriminer parmis d’autres, à une lettre. Cela dépasse les attendus de maternelle et correspond à une approche caricaturale des débuts de l’apprentissage de la lecture. Cette caricature correspond malheureusement aux annonces du ministre en termes de méthode de lecture.
En outre, on nous précise que l’enseignant-e n’aura pas à corriger, ce sont des réponses qui seront remontées (ou pas) : où sera alors placé le curseur en terme de réussite ou non ? Les enseignant-e-s ne seraient-ils que des courroies de transmission ?
Les IEN ont expliqué que ces évaluations n’avaient pour but que de pouvoir identifier les compétences des élèves afin de construire des outils pour aider les collègues. Avec un ministre qui fustige le “pédagogisme”, qui s’appuie uniquement sur les neuro-sciences en laissant de côté toutes les recherches en sciences de l’éducation, nous sommes en droit de nous inquiéter sur les outils qui nous seront proposés.
Le ministère a beaucoup communiqué sur ces évaluations mais il n’a publié au Journal officiel aucune circulaire leur donnant un cadre formel. Il n’y a donc pas cadre réglementaire pour ces évaluations qui puissent les rendre obligatoires. Lire ici le communiqué de la fédération SUD éducation.
D’autre part, selon la communication ministérielle, “ces évaluations seront au service des enseignants et de leurs élèves et non d’un quelconque contrôle". Il nous apparaît alors que la remontée des résultats n’est pas utile dans cette perspective.
Ajoutons que, suite aux effets pervers de ce type d’évaluation (enseignement réduit à un entraînement aux tests, stress, perte de sens du métier, creusement des inégalités entre les écoles…), plusieurs pays de l’OCDE y renoncent.

Nouvelles procédures PAI

SUD éducation a dénoncé la lourdeur de la nouvelle procédure de mise en place des PAI (projet d’accueil individualisé). Cette nouvelle procédure est une surcharge de travail et de responsabilité pour les directrices et directeurs. L’administration s’est engagée à essayer de simplifier les choses. Pour SUD éducation, les collègues n’ont pas à pallier le manque de médecins scolaire.


Documents joints

déclaration liminaire

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois