CDEN 20 juin 2019

compte-rendu
vendredi 21 juin 2019
par  SUD Education 63

Compte-rendu CDEN du 20 juin

1- Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) des collèges publics 2020
En 2019, 55 % de la part DGF était bloquée sur la part élève. Pour 2020, de nouveaux critères ont été pris en compte dont l’IPS (indice de positionnement social) dans le calcul de la DGF : montant par élève scolarisé en ULIS, en SEGPA, … Certains collèges seront donc impactés car l’introduction de ce critère viendra en lieu et place des critères REP/REP+, du dispositif relais et du forfait de base selon les effectifs. Il n’y aura pas cumul des financements.
Les organisations syndicales présentes au CDEN ont voté contre cette proposition de DGF.

2- Organisation du temps scolaire pour la rentrée 2019
En 2019, 77 % à78 % des communes sont revenues à la semaine de 4 jours et 12 % à 13 % des communes restent dans le cadre général. Thiers et Billom ont demandé 4 jours mais la demande n’a pas été satisfaite pour le moment.

3- Ajustement des moyens en collèges
- 18 ouvertures proposées : Aigueperse dont l’effectif est croissant (1 en 6ème et 1 en 3ème), Arlanc (1 en 6ème), Billom (1 en 6ème), Ceyrat (1 en 6ème), La Charme (1 en 6ème), Beaudelaire (1 en 4ème) ,Blaise Pascal (1 en 6ème) , La Ribeyre à Cournon (1 en 6ème et 1 en 3ème), Courpière (1 en 6ème), Issoire les prés (1 en 6ème) , Lempdes (1 en 5ème) , Pontgibaud (1 en 5ème), St Anthème (1 en 5ème), St Germain Lembron (1 en 4ème), Vic le Comte (1 en 6ème), Volvic (1 en 6ème)

- 9 fermetures proposées, 1 classe chaque fois en 6ème : Ambert, Champeix, Gérard Philippe, Albert Camus, Jeanne d’Arc, Issoire Verrière, les Martres, Pontgibaud, Rochefort

3h d’autonomie par division, ce n’est pas suffisant pour répondre aux besoins.
Les effectifs des divisions seront chargés, 28/30 élèves en moyenne par division hors collèges REP+ et collèges soutenus (à besoins particuliers). Le DASEN a parlé de quelques moyens supplémentaires en réserve mais qui sont très faibles dans notre département. Il maintient sa position, à savoir que l’effectif est rarement un problème ! La représentante de SUD Education a de nouveau rétorqué que l’effectif n’était pas un problème pour les personnes qui n’avaient pas de classe, et que le ministre de l’EN devait bien faire un lien entre effectif et réussite scolaire puisqu’il dédoublait des classes.

4- Remplacements 1er degré
Le département accuse un manque crucial de postes de remplaçant-e-s qui a une raison structurelle. Dans le département, on a dû rendre des emplois (de 2007 à 2012) et le choix a été fait de rendre des postes de remplaçant-e-s. Une quarantaine de postes a été rendue, 46 postes devraient être créés dans les prochaines rentrées.
Mr Léon, IEN adjoint, a affirmé qu’à la date du 18 juin, 88 % des remplacements avaient été assurés. Les classes uniques sont remplacées en priorité. Ceci explique que des stages de formation et des formations REP+ aient été ajournés ou annulés. 52 % seulement des journées de décharges de direction dans les écoles à moins de 4 classes ont été assurées.
Cela ne nous satisfait pas, les organisations ont voté pour une création de 46 postes de remplaçant-e-s pour l’année scolaire prochaine.

5- Carte scolaire 1er degré
Il y aura des ajustements à la rentrée 2019 mais pas en juin. 10 moyens supplémentaires en REP et REP+ seront alloués pour respecter les effectifs des classes dédoublées (à l’école Jean de La Fontaine par exemple). Le DASEN n’a pas souhaité en dire plus.

Déclaration liminaire en pièce jointe


Documents joints

déclaration liminaire

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois