CDEN 2008-2009

jeudi 9 juillet 2009
par  SUD Education 63

Carte scolaire rentrée 2009

Mesures arrêtées par l’inspecteur d’académie - 23 février 2009
A lire ici

CDEN du 11 février 2009

CDEN du 13 octobre 2008

La séance est présidée par l’IA qui excuse l’absence du préfet, retenu à Paris pour une autre instance.
Un DDEN regrette qu’il y ait encore des classes uniques dans le Puy de Dôme.

Intervention pour regretter qu’il y ait encore 3 communes du Puy de Dôme ayant une école privée et pas d’école publique.

1er degré

  • Heures de soutien pour les élèves en difficulté
    L’IA précise que ces heures s’ajoutent aux heures des RASED et qu’il ne s’agit en aucun cas de les remplacer.
    D’après lui, la mise en place de ces 2h est prête suite au gros travail des équipes. Plus de 1500 élèves dans le département vont en "bénéficier".
    En ce qui concerne la mise en place de l’aménagement avec les collectivités territoriales, tout va bien mais ça ira encore mieux l’année prochaine quand tout cela sera rodé.
  • Programmes
    L’IA affirme que les programmes ne sont pas plus lourds et que 24H par semaine suffisent amplement pour les traiter.
  • École des vacances (CM1-CM2)
    250 élèves y ont participé entre les vacances de printemps, le mois de juillet et le mois d’août.
    L’IA se félicite qu’au mois d’août, les élèves aient été beaucoup plus nombreux que les 2 fois précédentes. Il vante les mérites de ce dispositif qui permet aux élèves de "reprendre l’école en douceur".

    Intervention pour dire qu’au moment où l’on coupe les moyens des organisations complémentaires de l’EN, les colonies de vacances nous semblent être un meilleur moyen de reprendre l’école en douceur au mois de septembre. Réponse de l’IA : l’un n’empêche pas l’autre, un peu de travail scolaire après les colos ne peut nuire à personne.

  • Droit d’accueil
    2 situations :
    a) pas de remplaçants disponibles, c’est l’état qui assure ce droit
    b) les grèves : c’est soit l’état (inférieur à 25% de grévistes) soit les collectivités territoriales (supérieur à 25%) qui doivent l’assurer.
    Intervention du Conseil Général pour dire que c’est un vrai bazar et que c’est impossible à faire.
    En ce qui concerne les déclarations des personnels grévistes 48H avant, l’IA précise qu’il faut le faire par lettre ou par fax et pas par mail. Il ne s’agit que de déclarations d’intention (on peut changer d’avis donc).
    Seul le nombre des grévistes est communiqué aux mairies et pas leurs noms.
    L’IA explique que le droit d’accueil n’est pas d’assurer le remplacement des grévistes puisqu’en aucun cas il ne s’agit d’assurer la continuité de l’enseignement. Les employés des collectivités territoriales ne pourront pas faire classe à la place des enseignants grévistes.

    Intervention pour dire qu’à notre sens il s’agit bien d’une atteinte au droit de grève et que nous nous y opposerons. Que pour nous, il y a une différence entre des enseignants responsables qui informent les parents d’élèves qu’ils vont être en grève et l’obligation qui leur est faite de le déclarer à l’administration.

Collèges

  • Demandes de dérogations en nette hausse : 782 demandes, pour 483 l’an dernier, il en a accordé 644 soit 82,35% (contre 88,41% l’an dernier). Selon l’IA, pas d’attractivité ou de dépréciation particulière sauf pour le collège Baudelaire (dépréciation).
  • Mise en place de l’accueil éducatif : "articulation entre le temps scolaire et péri-scolaire". 25 200 HSE débloquées + financement par Jeunesse et Sport.

    Intervention pour demander pourquoi des HSE, parce que si c’est important pour l’épanouissement des élèves il faudrait l’inclure dans le temps de service des enseignants, créer des postes d’enseignants et de surveillants-étudiants qui, comme autrefois pourraient étudier tout en ayant un emploi stable pendant quelques années leur permettant de financer leurs études… ?

  • Fermeture du collège de Gelles – Vote :
    Pour : 0
    Contre : 4 (4 FSU)
    Abstention : 15 (dont SUD édcuation)
    NPPV : 2 (Conseil général + 1 FSU)
  • Bourses d’état
    Le décret qui stipule que ne peuvent pas être pris en compte les changements de situation par rapport à l’année de la déclaration d’impôt (c’est-à-dire 2 ans avant une année scolaire en cours) date de 1998 mais il n’était, jusque là, pas appliqué.
    Pour cette rentrée, le ministère en exige l’application. Il y aura un glissement du fonds social lycéen, très peu utilisé, pour payer la cantine des élèves qui n’auront pas les bourses à cause d’un changement de situation non pris en compte.

    Pour SUD éducation, le fonds social pour payer la cantine n’est pas la même chose que l’attribution de bourses auxquelles les familles ont droit.

    Réponse : il faut bien appliquer la loi.

    SUD éducation a invité publiquement tous les camarades syndicalistes et représentants des parents d’élèves de la FCPE à nous réunir très prochainement pour lutter contre cette loi absurde et inique.


Documents joints

Carte scolaire rentrée 2009
Déclaration IS CDEN 11 fev. 2009
Déclaration CDEN 13 oct. 2008

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois