Compte-rendu du CDEN du 15 décembre 2017

vendredi 22 décembre 2017
par  SUD Education 63

Déclaration liminaire CDEN du 15-12-2017
Le ministre de l’éducation vient une fois de plus de faire des déclarations sur les performances scolaires des élèves. Ce ministre, comme ses prédécesseurs, nous explique, repris par l’ensemble des médias que les élèves doivent apprendre à lire, écrire, compter … et bien sûr à faire des dictées.Peut-on penser qu’un enseignant du 1er degré ait un jour oublié ces fondamentaux ?
Une fois de plus, on revient sur « la méthode d’apprentissage de la lecture » et la supposée disparition de la dictée voire de l’étude de l’orthographe. Le ministre n’ignore pourtant pas que les questions sont plus complexes que les termes dans lesquels il les livre à l’opinion publique. L’étude Pisa publiée en 2016 montrait que la France se situait dans la moyenne des pays en termes de compétences mais notait une fois de plus le poids de l’origine sociale des élèves dans leur destin scolaire. Monsieur Blanquer, par ses déclarations passéistes, veut donner des gages à tous les opposants de toujours à toute recherche pédagogique. Nul doute que ses propos seront appréciés par tous ces « penseurs » du « c’était mieux avant ».Ces déclarations largement reprises par la presse, la télévision et les radios mettent une fois de plus le doute sur les pratiques professionnelles des enseignants.
Pourquoi ce discours maintenant et dans quel but ?
Le ministre voudrait-il faire oublier qu’il vient d’annoncer une baisse de 20 % des postes mis au concours pour l’enseignement secondaire, que le recours aux contractuel-le-s (9% des enseignants dans le secondaire) se développe également dans le premier degré et que les fermetures de postes prévues dans le premier degré vont se compter par milliers. Nous avons déjà dénoncé le système qui consiste à ouvrir, à moyens constants, des classes de CP à 12 élèves en REP+. Cette nouvelle organisation fait non seulement disparaître le dispositif “Plus De Maîtres Que De Classes” mais fait aussi peser cette réduction d’effectif sur toutes les autres classes et dans toutes les écoles. Le ministre prévoit d’étendre cette logique aux CP de REP et aux CE1 de REP+ dans les mêmes conditions de non création de postes. Les effectifs de classes vont augmenter et le ministre pourra nous expliquer dans un an que le niveau baisse et qu’il faut faire des dictées…
D’autre part, pour rappel, dans notre engagement syndical, nous avons toujours défendu l’égalité des droits. Cette égalité concerne toutes et tous . Hors, actuellement, certains de nos élèves n’ont pas de toit, d’autres n’ont ni école, ni toit. Ils viennent de plusieurs états africains, beaucoup ont perdu leur famille. Une quarantaine d’entre eux habitent chez des amis du Réseau Education Sans Frontières, quarante autres survivent dans un squatt et se retrouvent devant un tribunal pour atteinte à la propriété privée. Cette indignation est indigne.


Documents joints

Compte-rendu du CDEN du 15 décembre 2017

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois