Déclaration IS pour le CTPM

samedi 24 mars 2007
par  SUD Education 63

11 janvier 07

Déclaration de l’intersyndicale du second degré pour le CTPM du 11 janvier

Depuis maintenant trois mois, notre intersyndicale réunissant 15 organisations représentant plus de 99 % des enseignants du second degré, fait connaître sa totale opposition au projet de décret sur les obligations de service remettant en cause les décrets de 1950 et les statuts particuliers.

L’objectif premier de ce texte est de supprimer des postes dans le cadre d’une logique budgétaire qui a déjà conduit à une dégradation sans précédent des enseignements du second degré. C’est d’ailleurs ce que confirme le projet soumis à ce CTPM qui prévoit la répartition des suppressions de 3058 postes au titre de ce décret.

Il en résultera une pénalisation des personnels et une aggravation de leurs conditions de travail.

Nous nous sommes constamment heurtés à un ministre qui à aucun moment n’a voulu tenir compte de cette opposition unanime. Il a fallu attendre 5 semaines pour qu’il reçoive nos organisations et leur a opposé une fin de non recevoir avant de décider de passer en force au CTPM du 18 décembre.

Dans ces conditions l’intersyndicale a appelé les personnels à la grève et à manifester le 18 décembre.

Cette grève, l’une des plus puissantes de ces dernières années, même si le ministre a tenté en vain d’en minorer la portée, souligne l’adhésion des enseignants des lycées et collèges aux deux revendications de l’intersyndicale :

  • le retrait du projet de décret
  • l’ouverture de véritables discussions pour que des réponses soient apportées à la nécessaire prise en compte des réalités du métier.

Pour toute réponse le ministre a multiplié les déclarations provocatrices.

A l’occasion de ce CTPM préparatoire à la rentrée 2007, l’intersyndicale appelle les personnels :

  • à se réunir dans les établissements
  • à signer massivement une adresse au Premier ministre lui demandant d’intervenir pour que les revendications de l’intersyndicale soient satisfaites
  • à s’adresser aux parents d’élèves pour leur expliquer le sens de leur action.

D’ores et déjà elle a mis en perspective, si le gouvernement maintenait son attitude d’intransigeance, de nouvelles initiatives d’ampleur pouvant aller jusqu’à la grève.


Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois